mardi 28 octobre 2014

Journée internationale de la langue et de la culture créole

Misié dam Bel bonjou  ! 

Je ne continuerai pas plus loin car s'il est facile de parler, de chanter le créole, l'écrire c'est tout autre chose...
Aujourd’hui, c’est la journée où est mise en valeur la langue dans laquelle 13 million de personnes dans le monde s’exprime tout comme moi. Si dans les années 90 à mon retour j'étais encore très influencée par la culture métropolitaine et américaine depuis quelques années découvrir et faire découvrir la (ma) culture créole est devenue pour moi un véritable défi. 
Créée en 1982 à initiative de l’association Eritaj, la journée internationale du créole est l’occasion de mettre en avant cette façon de parler régionale en organisant par exemple des conférences,  des témoignages, des séances d’animation musicales et autres activités culturelles, ainsi que des dictées.
Mais le créole est bien plus qu’une langue c’est une culture, un patrimoine, une gastronomie, une musique, une littérature…mais il peut être aussi une mode

Creole Day de la Dominique
A la Dominique, le créole est célébré dans le cadre de la commémoration de l’indépendance de l’île, durant toute une semaine avec un point culminant qui est appelé « le creole day, » le dernier vendredi du mois d’octobre juste avant le World Creole Music Festival. 
Durant cette journée « tout » est créole pour les dominicains.  Ils parlent au travers d’émissions spéciales sur les stations de radio, mangent du porc salé, du hareng, de la morue, du manicou, de l’agouti, des beignets, etc… tout un tas de plats traditionnels, chantent, dansent sur du bel-air, de la quadrille, de la mazurka et des musique plus actuelles et portent des vêtements traditionnels créole confectionnés avec du madras. Ce tissu qui était et est resté encore de nos jours emblématique de la créolité dans la caraïbe. Du plus petit au plus grand, il est le temps d’une journée mise à l’honneur. Les femmes s’habillent de « wob (robes) dwijets » et des « jips » (chapeaux). Le concours de « Miss wob dwijets » est organisé. Quant aux hommes, ils se vêtissent de pantalons noirs, d’une chemise blanche et d’une large ceinture rouge. Les dominicains sont véritablement fiers d'être créoles.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire